Vous êtes ici :

Mis à jour :

Oui ! Vous ne recevez plus de facture d’acompte mais vous continuez à recevoir des factures de régularisation.

Pour pouvoir consommer de l’énergie avec un compteur à budget, vous devez insérer la carte de rechargement sur laquelle vous avez rechargé un certain montant d’euros. Un tarif en euros par KWh est pré-encodé dans le compteur à budget. Vous pouvez donc consommer la quantité d’énergie qui correspond au montant chargé sur votre carte, en fonction de ce tarif pré-encodé.

Avec un compteur à budget, vous prépayez donc vos consommations d’énergie. Toutefois, le tarif pré-encodé dans le compteur à budget ne correspond pas, la plupart du temps, au tarif prévu dans le contrat de fourniture conclu avec votre fournisseur. Les fournisseurs utilisent alors la facture de régularisation pour réclamer au consommateur la différence qui existe entre les 2 tarifs (celui du contrat et celui pré-encodé dans le compteur à budget). La facture prévoit soit un remboursement en votre faveur, soit un montant à payer en plus des prépaiements que vous avez effectués.

Exemple : le tarif pré-encodé dans le compteur à budget est de 0,25 EUR pour 1 KkWh consommé d’électricité. Le tarif prévu dans le contrat de fourniture est de 0,27 EUR pour 1 kWh. Si vous avez consommé 2500kWh, vous aurez dû recharger 625 EUR sur votre carte mais vous recevrez ensuite une facture de régularisation avec un montant de 50 EUR à payer.

Attention !

Vérifiez sur la facture que le tarif correspond bien à celui de votre contrat et que chaque somme que vous avez rechargée sur votre carte à prépaiement a été déduite de votre facture de régularisation.