• Notre réponse

    Votre facture de régularisation doit mentionner les éléments suivants :

    1. le code EAN du point d'accès ;  
    2. la période couverte par le décompte ;
    3. le délai de paiement et la date d'échéance de la facture ;
    4. le nombre de kWh consommé (en séparant électricité et gaz) pendant la période couverte. Les fournisseurs doivent préciser si ce nombre de kWh a été estimé ou non ;  
    5. le prix, hors T.V.A., de l’énergie en elle-même ;
    6. la valeur des éventuels paramètres d'indexation ;
    7. le coût, hors TVA, du transport ;
    8. le coût, hors TVA, de la distribution ;
    9. le coût, hors TVA, des certificats verts ;
    10. le montant, hors TVA, des redevances, surcharges et cotisations fédérales et régionales ;
    11. le prix total du kWh hors TVA ;
    12. le montant total de la facture, hors TVA;
    13. le coût de la procédure administrative en cas de paiement tardif et les coordonnées du service contentieux ;
    14. le numéro de téléphone du service à contacter à tout moment en cas de panne sur le réseau ou si vous suspectez une fuite de gaz ;
    15. les moyens de contact du service de gestion de la clientèle ainsi que le délai dans lequel une réponse sera apportée ;
    16. Les coordonnées du service qui s’occupe des procédures de déménagement et auprès duquel obtenir un formulaire de déménagement
    17. Les coordonnées (y compris l’adresse e-mail) d’association de défense des consommateurs finals, d’agence de l’énergie ou d’organisme auprès desquels vous pouvez obtenir des informations sur les mesures pour améliorer l'efficacité énergétique notamment.
    18. Si le tarif social est appliqué, la facture doit également le mentionner.

    Pour plus d’informations sur l'estimation de la consommation (voir point 4), voyez notre fiche Qu’est-ce qu’un index estimé ?

    Attention ! Si vous disposez d’un compteur à budget actif, la facture de clôture doit être accompagnée d’une annexe qui reprend les dates et les montants des rechargements.

    Bon à savoir ! Le délai dans lequel le fournisseur doit répondre à votre demande (voir point 15) ne peut pas dépasser dix jours ouvrables. Lorsqu’il répond, le fournisseur doit au moins mentionner si la demande est fondée ou non ou si elle nécessite un examen plus approfondi.

    Vous trouverez un exemple de facture de régularisation commenté dans l’onglet « Documents utiles ».

  • Références légales
  • Documents utiles
  • Réagir à la fiche
    Ces champs sont requis
    Image CAPTCHA
    Saisir les caractères affichés dans l'image.
Date de mise à  jour: Jeudi 27/08/20
Fiche en cours de révision. Une version mise à jour sera prochainement publiée.